Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Comité de Soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes

Loches (37) : 21 caméras de vidéo protection en place d’ici fin 2011

Déjà équipée de 19 caméras, la petite ville de Loches, en Indre-et-Loire, compte installer en ville 21 caméras supplémentaires d’ici à fin 2011. Tel est le souhait de la municipalité qui veut étendre son réseau de vidéoprotection. Le 6 septembre dernier, le CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) s’est donc réuni à l'hôtel de ville de Loches pour faire le point et envisager des actions “pour améliorer la sécurité des concitoyens”, a indiqué le maire UMP, Jean-Jacques Descamps. Ce dernier était entouré d'élus de Loches mais aussi de Beaulieu et de Ferrière, de la Gendarmerie, de la Police Municipale, de responsables associatifs, de représentants d'établissements scolaires… ainsi que du sous-préfet et du procureur de la République. “La délinquance n’ayant pas de frontières, nous avons voulu examiner ce qui se passe au niveau de l’agglomération”, a expliqué Jean-Jacques Descamps.

A cette occasion, le maire a assuré que la tenue de ce CLSPD n'avait “rien à voir” avec la polémique lancée durant l'été au sujet de la responsabilité des maires en matière de sécurité. Mais si le Lochois n'est pas un secteur de forte délinquance, avec une stabilité des faits constatés, il n'est pas à l'abri des convoitises. Sur le court terme, le capitaine de gendarmerie Géraud fait état d’une augmentation des cambriolages de 12 % en 2010 par rapport à 2009 dans la circonscription. Cependant, sur les cinq dernières années, la délinquance est en légère baisse. Le premier magistrat se félicite donc d'une “stabilité de la délinquance” sur Loches tout en déplorant des “conflits familiaux” menant parfois à des coups et blessures “encore trop nombreux” même si leur niveau reste stable également. Jean-Jacques Descamps a appelé les établissements scolaires à signaler l'absentéisme anormal de certains jeunes, qui cachent souvent des difficultés d’ordre familial pouvant mener à certaines déviances.

Autre mesure proposée, un rappel à l'ordre devant le maire des personnes qui ont commis une incivilité. “Donner une solennité, faire prendre conscience, ça peut marcher”, espère le maire de Loches. Sur les 21 caméras supplémentaires qui seront installées d'ici à la fin 2011, “quatre seront placées à la cité scolaire”, précise le maire.

De son côté, Philippe Varin, le procureur de la République, a salué la “perception très aiguë des problèmes à Loches”. Une ville qui, en matière de délinquance, lui paraît davantage préservée que sur le reste du département”. Il a appelé à la création, au niveau départemental, d'un “Conseil des droits et des devoirs des familles (CDDF)” qui favoriserait la prévention à la répression pour des faits mineurs. “Nous aurions ainsi un cadre juridique pour traiter des cas qui concernent à la fois les aspects sociaux, de logement, la gendarmerie, la CAF…”, plaide Jean-Jacques Descamps. Le secret professionnel, souvent invoqué, est parfois une entrave.

“Dans un CDDF, on peut travailler dans une confidentialité partagée”, défend le maire. Une convention devrait être signée entre le parquet et les municipalités prochainement.

ZAD PARTOUT /  Votre SuperU de Loches.. pétition du collectif "SAV", Sauvons Alfred de Vigny; caméras.. / THT, mars; 18 prévenu(e)s, 8 procès
ZAD PARTOUT /  Votre SuperU de Loches.. pétition du collectif "SAV", Sauvons Alfred de Vigny; caméras.. / THT, mars; 18 prévenu(e)s, 8 procès
ZAD PARTOUT /  Votre SuperU de Loches.. pétition du collectif "SAV", Sauvons Alfred de Vigny; caméras.. / THT, mars; 18 prévenu(e)s, 8 procès
ZAD PARTOUT /  Votre SuperU de Loches.. pétition du collectif "SAV", Sauvons Alfred de Vigny; caméras.. / THT, mars; 18 prévenu(e)s, 8 procès

Commenter cet article