Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Comité de Soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes

Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012

Samedi 24 novembre

7h

Le carrefour du Moulin de Rohanne est bloqué par les flics ; à Atlantis,

plus de quatre camions de CRS ont été vus prendre la 4-voies en

direction de Vannes (et de la ZAD…).

8h15

Sur les cabames de la Chat-Teigne, il y a du monde sur les toits. Dans

la forêt de Rohanne, il y a du monde dans les cabanes dans les arbres.

Les flics sont au moins sur les chemins avec des spots.

8h41

Une centaine de flics entrent dans la forêt de Rohanne, sans engins pour

le moment.

8h50

Au moins quinze fourgons de gendarmes mobiles sont sur le chemin de

Suez, plus une dizaine entre le Moulin de Rohanne et la Rolandière. Dans

le forêt de Rohanne, les flics viennent d’entrer dans la cabane au sol.

Des renforts seraient plus que bienvenus !

9h05

Selon Ouest-France, « peu après 9h, les premières salves ont été

échangées entre les opposants et les forces de l’ordre, au centre de la

zone du projet d’aéroport. Grenades assourdissantes, lacrymogènes et

flashball ont répondu à des jets de pierres et de cocktails Molotov,

dans des affrontements relativement musclés. »

9h15

Trente autres véhicules de flics se dirigent de Vigneux vers la ZAD

9h36

Entre 100 et 200 flics viennent d’entrer dans la Lande de Rohanne. Un

cordon de flics, assez serré du chemin de Suez aux cabanes dans les

arbres, avancent vers les cabanes, en laissant des effectifs derrière

eux pour protéger l’arrivée de machines.

9h47

Des machines entrent dans la forêt de Rohanne.

10h

Des flics-grimpeurs sont signalés dans la forêt de Rohanne.

10h10

Une des machines ennemies s’est embourbée

10h25

Deux pelleteuses et deux manitous sont dans la forêt, une des

pelleteuses a embourbé ses 80 tonnes… Mêmes les flics semblent se lasser

et disent qu’ils en ont marre.

10h58

Les flics ont gazé au poivre les personnes qui protégeaient nues les

arbres dans lesquels sont les cabanes et les potes qui sont dedans.

Et pendant ce temps là… une soixantaine de personnes commencent à

reconstruire du côté du chantier de reconstruction !

11h

Les flics-grimpeurs ont commencé à monter dans les arbres où il y a des

cabanes, les personnes qui étaient dans les cabanes sont montées

au-dessus des cabanes

11h20

La cabane au sol de la forêt de Rohanne est en cours de destruction,

ainsi que quelques cabanes en hauteur qui n’étaient pas occupées. Les

flics-grimpeurs montent vers les cabanes occupées tandis que d’autres

flics gazent au sol, lançant parfois des lacrymos en tirs tendus.

11h30

Deux personnes arrétées dans la forêt de Rohanne.

11h35

Les affrontements se poursuivent, selon Ouest-France, « les

affrontements sont violents, les opposants procédant à des assauts avec

des jets de pierre, des cocktails molotov et de nombreux tirs de fusées

de détresse en direction des gendarmes. »

11h50

Des infos en provenance de la barricade sur le chemin de Suez au niveau

de l’accès au chantier de reconstruction : ça résiste par là aussi !

Mais on nous annonce trois blessés (deux par tirs de flashball à la

jambe et à la main, et un par grenade assourdissante à l’oreille).

Une bonne nouvelle : un conducteur de machine refuse de continuer à

travailler parce qu’il y a trop de gaz lacrymo

12h20

Selon Ouest-France, dans la forêt de Rohanne, les « affrontements sont

violents, les opposants utilisant des cocktails molotov et des fusées de

détresse. Plusieurs bouteilles en verre ont été jetées ; elles

contenaient un liquide en cours d’analyse. Les gendarmes suspectaient de

l’acide.

Sur le chantier, certains opposants seraient dissimulés dans les arbres,

et des ouvriers travaillant à la déconstruction auraient essuyé des

crachats et des jets d’urine

Les gendarmes auraient procédé à 5 interpellations, dont un homme

s’apprêtant à jeter un cocktail molotov. »

12h50

Point de la légal team : pour l’instant, cinq arrestations connues, dont

une relâchée après avoir été matraquée. Une des personnes arrêtées l’a

été après être tombée d’une cabane, matraquée puis emmenée. On nous

signale aussi que les flics veulent arrêter toute personne sortant de la

forêt avec un masque à gaz.

13h50

Selon Ouest-France, « la préfecture a communiqué ce samedi vers 13h45 un

nouveau bilan des violentes échauffourées de la matinée. Trois personnes

ont été blessées, dont un gendarme victime d’un trauma sonore. Les deux

opposants blessés ont été pris en charge par les pompiers. L’un était

touché à la jambe, l’autre à l’oeil.

Les forces de l’ordre ont interpellé 8 personnes. L’une d’elles avait un

cocktail molotov, une autre une fronde. »

14h

Les affrontements continuent : encore 3 blessé-e-s après des tirs tendus

de lacrymo/flashball ou des éclats de grenades, touchés à la paupière,

au mollet, ou au foie.

Depuis ce matin, beaucoup de gens arrivent et continuent à arriver, des

alentours et de plus loin, ça fait du bien, y en a besoin !

14h15

Les keufs ont détruit environ sept cabanes dans les arbres, il en reste

trois. Il y a du monde en hauteur, du monde en bas, ca flashball en tir

tendu sur le thorax, des grenades assourdissantes assez fréquentes, pas

mal de blessé-e-s… Malgré cela, des gens continuent d’affluer de partout

pour soutenir les ami-e-s dans la forêt !

14h30

L’hélicoptère des flics est là.

15h

Les affrontements contiuent, les flics gazent et envoyent des grenades

sur le champ à côté de la forêt.

15h02

Les flics sont en train de détruire la dernière plateforme dans les

arbres. Il y a encore quinze personnes dans les arbres !

15h35

Il y aurait environ 400 manifestant-e-s dans la forêt !

Grenades détonantes et assourdissantes continuent de se f

aire entendre.

Sur l’ensemble de la ZAD, il y aurait en ce moment 2 000 manifestant-e-s !

15h45

Les machines qui étaient embourbées dans la forêt recommencent à travailler.

15h58

La grande cabane de la Chat-Teigne est réparée. Par contre, dans la

forêt, les flics ont détruit la dernière cabane. Pas bien grave, on les

reconstruira ! Ah, et l’hélico est de retour.

16h05

Flics-grimpeurs et gendarmes se replient dans la forêt de Rohanne

pendant que des machines continuent à ramasser des débris des

plateformes détruites. Il n’y a plus de plateformes, mais il reste des

camarades dans les arbres et dans des filets.

Selon France-Info, les flics-grimpeurs sont du GIGN.

16h18

Dix fourgons de flics arrivent à la barricade est sur le chemin de Suez,

demande de renforts.

17h12

Plein de tirs de grenades assourdissantes vers le chemin de Suez, ça

chauffe du côté des barricades

17h18

C’est complètement dingue, les grenades s’enchaînent depuis cinq

minutes: au moins quarante tirs de grenades… Déjà au moins une dizaine

de blessé-e-s de notre côté aujourd’hui

17h27

Tirs de grenades dans la forêt de Rohanne.

17h45

Les affrontements continuent, les tirs de grenades aussi bien sûr

17h51

Dans la forêt, les gendarmes et les machines se sont repliés, les

ami-e-s/manifestant-e-s sont parti-e-s aussi. Les flics sont en train de

se replier sur la D81, ils se font charger, les tirs de grenades sont

des tirs qui servent à couvrir leur fuite !

18h

Point légal : d’après nos informations, depuis 13h il y a eu dix

interpellations. Cinq personnes ont été relâchées et au moins une est en

garde à vue. Cela s’ajoute à au moins une garde à vue ce matin et

plusieurs bless-é-s.

18h25

Bout de brève de l’AFP (Paris): Les premiers travaux de défrichement du

site de Notre-Dame-Des Landes devraient être repoussés d’environ 6 mois,

trois ministres (Agriculture, Ecologie, Transports) ayant décidé de

renforcer les procédures en faveur de l’environnement, tout en

confirmant samedi « la nécessité de poursuivre le projet ».

Bah tiens.

18h45

Les flics se sont repliés et ont quitté les alentours de la forêt. Ils

ne sont plus ni sur le chemin de Suez ni au Moulin de Rohanne. Il y a

toujours des barricades qui n’ont pas été passées par les flics durant

toute la journée, notamment celles qui protègent la Chataigneraie.

19h30

Il semblerait que ça recommence à construire dans la forêt

23h

On apprend que les gendarmes sont à nouveau en position sur la zone, au

carrefour de la Saulce et sur le chemin de Suez. Ca laisse rêveur alors

qu’on apprenait quasiment dans le même temps que:

En réaction à cette journée de manifestation et d’affrontement, le

gouvernement va confier la semaine prochaine, « dans un souci

d’apaisement », à une « commission du dialogue le soin d’exposer » le

projet contesté d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et d’entendre toutes

les parties prenantes ».

Hahaha !

23h15

Les flics sont donc de retour… Ils sont au niveau de la deuxième

barricade protégeant le chantier de réoccupation et gazent les personnes

présentes sur place.

0h55

Les flics ont détruit la première barricade mais ne sont pas parvenus à

prendre la deuxième. Ils sont partis avec leurs véhicules se positionner

au niveau du carrefour de la Saulce… puis sont repartis à pied vers le

chemin de Suez. Pour l’ouverture d’un deuxième round de négociation

peut-être ?

1h05

La route de Vigneux est bloquée. Les gendarmes ont installé des

projecteurs et retournent attaquer la deuxième barricade. Ils sont au

moins dix fourgons !

2h

On nous signale une arrestation. Apparemment les ami-e-s en avaient

marre de défendre la deuxième barricade. Du coup, ils et elles sont

retourné-e-s sur la première, l’ont reprise et renforcée. Mais que fait

la police ?

2h30

Trois véhicules au moins continuent à tenir le carrefour de la Saulce.

La résistance continue du côté du chantier.

2h40

On vous attend tôt sur les barricades dimanche matin. N’écoutons pas les

sirènes écolo-socialistes, seule la lutte paie !

Vinci dégage !

Résistance et Sabotage !

Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012
Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012
Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012 Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012
Historique NDDL Samedi 24 novembre 2012

Commenter cet article